top of page
  • 109etap

Littéra/Avent-ture – #23


– Où est-ce que tu es? Tu n’es pas encore prêt? Allez, dépêche-toi, tu vas être en retard!


– Je suis dans les toilettes. Non, je ne suis pas encore prêt. Je ne suis pas prêt du tout. Je ne veux pas y aller.


– Comment ça tu ne veux pas y aller?


– Non, je n’ai pas envie. J’en ai ras-le bol. Ça ne m’intéresse plus.


– Tu n’es pas sérieux? Depuis tout le temps qu’on prépare cet événement, toi tu nous plantes le jour même?


– Oui, c’est comme ça. Je ne veux pas.


– Mais pourquoi?


– Je n’ai pas envie, c’est tout! Je ne supporte plus de refaire les mêmes choses tous les ans, de resourire aux mêmes personnes, et de ne même pas vraiment profiter de la fête.


– Mais c’est n’importe quoi! Il fallait y penser avant! Tout est prêt, là, on n’attend plus que toi!


– Eh ben trouvez quelqu’un d’autre. Ça sera sans moi.


– Mais ce n’est pas possible! On ne trouve pas quelqu’un comme ça, en quelques heures! Tu en as parlé au grand patron?


– J’aurais bien aimé, mais il n’est jamais dispo. Toujours occupé à autre chose. Il n’a le temps pour rien. Et c’est pareil avec ses associés. Rien à attendre de la hiérarchie.


– Ben oui, mais il faut que tu prennes sur toi, alors! Tu n’es pas tout seul dans cette histoire. Il y a plein d’autres gens qui dépendent de toi et qui t’attendent!


– M’en fous! Ils n’ont qu’à être plus autonomes et s’assumer eux-mêmes. J’en ai marre aussi de leur mâcher tout le travail.


– Mais enfin! C’est dans ta job description quand tu as été recruté! C’était à ce moment-là qu’il fallait discuter ou protester. Mais pas maintenant! Tu n’es pas à la SNCF! Tu ne peux pas décréter une grève surprise au dernier moment!


– Et ben cette année, si, c’est comme ça que ça va se passer!


– Tu as pensé aux conséquences? Ça va être un carnage! Jamais personne n’a fait ça avant toi!


– Pas de ma faute si le grand patron n’est pas doué en risk management. Des plans de continuité, ça se travaille, ça se prépare. Je ne suis pas responsable des errements de la direction.


– Peut-être, mais tu es responsable de la mission qui t’a été confiée! C’est trop facile de décharger la faute sur les autres… Sors de là, bon sang, l’heure tourne! Ça va trop être la pagaille après!


– Non! Je ne sortirai pas! Foutez-moi la paix!


– Mais que veux-tu à la fin? Une augmentation? Une prime de risque? Des jours de congés en plus? Dis-moi! On pourra toujours trouver une solution!


– Je veux qu’on me fiche la paix. Je démissionne. Ce job n’est vraiment pas pour moi.


– Tu ne peux pas démissionner comme ça, sans préavis, et surtout pas aujourd’hui!


– Et pourquoi donc, Madame-Je-Sais-Tout?


– Parce qu’on est le 24 décembre et que tu es le Père Noël!


Ouvrez les autres cases!!

















































































































































51 vues
bottom of page