top of page
  • JMG

Littéra/Avent-ture – #3


– Bon alors tu viens?


– Non, je ne veux pas y aller!


– Allez, ne fais pas ta tête de mule. Viens!


– J’ai faim.


– Ça va passer, c’est comme le reste. Viens je te dis!


– Non! J’en ai ras le bol! Ça fait trois jours que ça dure, et j’ai cru comprendre que ça allait durer encore un moment! Trop, c’est trop!


– Viens… Viens… c’est une prière. Viens, vi…


– Ah non, stop! Pitié! Pas Marie Laforet! Tu chantes faux en plus.


– Bon, ok, j’arrête de fredonner, mais toi tu arrêtes de bouder! C’est sympa ici, quand même, non?


– Au début, peut-être. Mais bon, là, j’en ai ma claque.


– Tu préfères rester dans ton coin, sans croiser personne? Là, c’est cool, on voit du monde, on papote, c’est convivial!


– Je ne sais pas si c’est vivial, mais c’est surtout très con! Si j’aurais su, j’aurais pas venu.


– Si j’avais su…


– Oh ça va, ne la ramène pas non plus. Franchement, tu t’éclates, toi?


– Je ne me plains pas. Je préfère toujours ça que de devoir sortir me balader. Les paysages dans le coin sont toujours les mêmes et on ne sait jamais quelles rencontres on va y faire. Là, c’est relax.


– C’est vrai que tu es du genre casanier, toi. Ça t’arrange plutôt d’être ici alors!


– Plutôt, oui. Mais je n’ai rien fait pour y être. On ne m’a pas demandé mon avis. Je n’ai pas vraiment eu le choix. Et toi?


– Pareil. J’étais peinard chez moi et on est venu me chercher. Pour un premier rôle de figurant, qu’ils disaient! Je trouvais l’idée intéressante au début. Mais tu parles d’une figuration! Et au prix où on est payés… et en plus j’ai faim!


– Arrête avec ça! On croirait que tu n’as pas mangé depuis une semaine! Et puis, excuse-moi, mais t’as vu comme tu es… euuuh… comment dire… bien en chair?


– Ah ben c’est sûr que comparé à toi, vaut mieux pas qu’on fasse un concours. Tu ne feras pas le poids!


– C’est très fin! Ca ne te ressemble pas… Bon, allez, hop! ho! hop! On va être en retard!


– J’men fiche. J’veux pas y aller. Pas envie de crever la dalle toute la soirée.


– Tu en as parlé au patron?


– Pffff… À quoi bon? Il s’en fiche totalement. Tout ce qui compte pour lui, c’est que les gens viennent nous voir. Le reste, il s’en moque. Une vraie peau de vache!


– Vous devriez bien vous entendre, alors! C’est même étrange que tu ne lui ai pas fait de l’effet à celui-là.


– Pas envie. Je veux juste rentrer chez moi!


– C’est quand même un peu chez toi, ici, non? En tous les cas, ils ont vraiment bien recréé l’ambiance et le décor.


– C’est vrai, mais ils auraient pu faire un petit effort quand même. Tradition ou pas, de savoir qu’il y a un môme emmailloté qui gigote dans notre mangeoire, non, ça je ne suis pas d’accord!


Ouvrez les autres cases!!










55 vues

Comments


bottom of page