top of page
  • JMG

Littéra/Avent-ture – #9


– Bonjour Messieurs-dames, que puis-je faire pour vous?


– Bonjour Mademoiselle, nous…


– Non, Madame!


– Ah, pardon. Bonjour Madame, c’est pour un retour, s’il vous plaît.


– Bien sûr, dites-moi… Ah, vous non plus ce cadeau ne vous a pas plu? Si vous saviez combien de gens on reçoit ici au lendemain de Noël! Vous êtes d’ailleurs les derniers que nous servirons aujourd’hui. Après, on ferme.


– Je vois ça, ça fait une heure qu’on fait le pied de grue… Non, on ne peut pas dire que ce cadeau nous ait vraiment plu en effet. Vous avez vu comme il est tout moisi?


– Il n’est peut-être pas super top, mais bon, ça va quand même, non? Il n’a pas l’air en trop mauvais état…


– Vous rigolez, j’espère? Y’a rien qui fonctionne!


– Allons, allons, calmez-vous, on va regarder ça de plus près. Qu’est-ce qui ne va pas?


– Y’a tout qui ne va pas! On nous l’a livré avec plein de promesses de passer du bon temps, mais je l’attends toujours le bon temps!


– Est-ce que vous avez bien lu la notice avant de l’utiliser?


– La notice? Quelle notice? Il n’y avait aucun mode d’emploi! Nous avons dû nous débrouiller tout seuls. Et nous aurions dû nous écouter, car au moment même où nous l’avons ouvert, nous avons bien senti que quelque chose clochait. Et ce n’était pas qu’une simple intuition!


– Qu’est-ce qui vous faisait dire ça?


– Il y avait tellement de pièces détachées! Sans la moindre notice, on aurait dû deviner que ce serait galère. Mais comme nous sommes du genre optimistes, nous nous sommes dits que nous trouverions comment faire de manière intuitive. Nous préférons voir le verre à moitié plein. Là, visiblement, le verre, quelqu’un l’avait bu! Et on n’a pas tout compris au final!


– Oh dites-moi, je n’avais pas fait attention, il ne date pas d’hier votre cadeau! Vous l’avez depuis quand?


– Non, en effet, nous l’avions reçu pour les étrennes l’année dernière.


– Ah je suis désolée, mais nous ne pouvons pas reprendre les cadeaux après autant de temps! Il aurait fallu venir tout de suite! Qu’est-ce que vous imaginez? Que c’est open bar ici?


– Oh, mais quand même! Nous en avons pris grand soin, alors que rien n’a fonctionné comme nous le pensions. Il ne manque pas une pièce! Je pense même qu’il y en a en plus dont nous n’avons même pas su quoi faire.


– Oui, mais non, je suis vraiment navrée. Je ne peux rien pour vous! C’est beaucoup trop tard!


– Enfin…! On ne va tout de même pas repartir avec!?! On ne sait vraiment pas quoi en faire! Regardez, voilà notre carte de fidélité: nous sommes clients depuis plus de 50 ans! Vous ne pouvez pas envisager un geste commercial? Un bon d’achat? Un échange? Une remise?


– C’est compliqué! Vous l’auriez reçu hier ou avant-hier, il n’y aurait pas eu de problèmes, mais là… ça fait un an!


– Disons que jusqu’au bout, nous avons espéré trouver comment ça marchait vraiment, mais là, non, nous avons renoncé…


– Je comprends… Vous me mettez dans l’embarras. Je n’ai pas l’habitude de ce genre de demandes qui sortent des règles établies.


– Soyez innovante! Soyez créatrice! Soyez disruptive! C’est très à la mode. Si vous ne l’êtes pas maintenant, vous ne le serez jamais!


– Le souci, c’est que ce n’est pas moi la patronne ici. Bon, écoutez, comme vous m’êtes sympathiques et que vous êtes les derniers pour ce soir, je vais faire une exception… Rendez-moi cette année 2022 qui ne vous convient pas et je vous l’échange avec le modèle bêta-test de 2023 que nous avons reçu aujourd’hui. À mon avis, il n’y a pas plus de notice explicative. J’espère que vous saurez vous débrouiller avec…


– Oh, c’est tellement gentil de votre part.


– Cette fois, il faudra faire avec. Ne revenez pas me voir dans un an en me disant que vous voulez encore l’échanger!



Ouvrez les autres cases!!





















































37 vues

Comments


bottom of page