• JMG

Veau d'or


Coucou les gens!


Le titre L’homme politique, le roll- mops et la cuve à mazout résonne toujours en cette semaine post-élection présidentielle. Une pépite qui n’a (presque) pas pris une ride malgré son grand âge. Quand on pense que la même année sont sortis Born to Be Alive, In the Navy ou encore Je l'aime à mourir…


«Moïse qui a perdu la foi / joue le veau d’or au strip-poker».


Le veau d’or est cette idole que le peuple hébreu, à peine sorti d’Égypte, avait décidé d’adorer, profitant de l’absence de son guide, Moïse, parti grimper sur le Sinaï (par la face Nord?).


«Ah la vache!» s’est sans doute dit Moïse en découvrant ce veau d’or et la façon dont son peuple allait de mal en pis… Il brisa les tables de loi qu’il venait de récupérer et sur laquelle figurait, entre autres commandements, «Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face».


Ni une, ni d(i)eux, Dieu ordonna à Moïse de tuer tous ces adorateurs infidèles… Circulez, il n’y a plus rien à voir!


À noter que le veau d’or est également évoqué dans l’une des dernières livraisons de HFT:

«Quand de joyeux banquiers cherchent un nouveau tambour / Pour battre le retour du veau d’or clandestin» (dans Page noire).


Et pourquoi un veau? Apparemment, il s'agit d'un hémi-plagiat… un mix entre le dieu égyptien Apis (un taureau) et de la déesse Hathor (une vache). Hathor ou à raison, ça, je ne sais pas…


Belle journée à toutes et, dans la paix, la joie et l’amour! Et continuez à bien prendre soin de vous… parce que chacun le veau bien (oui, je sais, c’est de l’amour-vache… ce doit être à force de ruminer tout cela… ça m’émeuh…)



Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!

2 vues