• JMG

Uther Pendragon et Joseph d’Arimathie


Coucou les gens!


Ça vous dit un petit saut dans la légende arthurienne? Histoire de bien commencer la semaine...


«Joseph d’Arimathie et Uther Pendragon chevauchent de vieilles juments au bord de l’extinction» (dans Les fastes de la solitude)


Uther Pendragon (le monsieur jovial de l'illustration, dont le nom signifie «tête de dragon») était Roi de Bretagne dans la légende arthurienne.


Premier détenteur de l’épée Excalibur, il prit, une nuit, grâce à la magie de Merlin (qui n’était pas roi, lui, contrairement à aujourd’hui) , les traits de Gorlais, duc de Cornouailles, pour pouvoir coucher avec sa femme, Igerne (ou Ygairne selon les orthographes), dont il était tombé raide dingue. De cette liaison malicieuse naîtra le futur roi Arthur.


L’une des missions des chevaliers de la Table ronde qu’instaura Arthur fut de partir à la quête du Graal, le saint-calice dans lequel aurait été recueilli le sang du Christ après sa crucifixion. L’homme qui tenait ce calice était justement, selon les textes d’évangiles, Joseph d’Arimathie. Il avait également obtenu de Ponce Pilate, le préfet de Judée qui se lava les mains de la condamnation à mort de Jésus, de pouvoir emporter son corps après sa mise en croix.


Voilàààà... Joyeux lundi à toutes et à tous!



Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!

41 vues