• JMG

Quarks et Quasars


Coucou les gens!


Besoin de rêver? De s’évader un peu? Je vous propose de vous mettre la tête dans les étoiles! Voici un petit voyage vers l’infini… et au-delà!


«Sur les fusibles du hasard / Entre les quarks et les quasars» (dans Amants destroy)


Quarks et quasars… Voilà deux mots forts intéressants, surtout pour les amateurs de Scrabble!

Un quark est une particule élémentaire constituant la matière. C’est la plus petite particule connue à ce jour, mise à jour par le physicien Murray Gell-Mann (né 1929), ce qui lui a valu de recevoir le prix Nobel de physique en 1969.


Pas de risque de voir des quarks «tomber de cénobite en anachorète»: ils sont toujours liés! Soit par trois pour (former un proton ou un neutron), soit avec un anti-quark pour former une autre particule appelée méson (mais vu qu’on n’en cite aucun dans les paroles de HFT, je ne m’étalerai pas plus sur le sujet…).


Rien à voir non plus avec E.T «téléphone méson» (désolé, j’ai déjà besoin de vacances…)


De l’infiniment petit à l’infiniment grand… Le quasar, lui, désigne une galaxie pourvue d’une très grande énergie, ce qui en fait l’entité la plus lumineuse de l’univers.


Le mot est formé à partir de l’expression anglaise «quasi-stellar radio source» (source de rayonnement quasi-stellaire).


Plusieurs dizaines de millier de quasars sont recensés, à des distances de notre petite planète bleue variant entre 783 millions et 13 milliards d'années-lumière. On n’est donc pas prêts d’en croiser un dans le coin…


Voilàààà… Quelle que soit votre taille, passez en tous les cas une belle journée!

48 vues