top of page
  • JMG

Lord Byron


Lord Byron

Coucou les gens!


Partons, aujourd’hui, à la découverte de Lord Byron. Et pourquoi donc pourriez-vous me demander? Et pourquoi pas vous répondrais-je!


«Voici la voile noire du navire de Thésée qui me déchire les yeux au large de Sounion, où un stupide anglais prétentieux a gravé comme un vulgaire touriste le nom de Lord Byron» (dans Le jeu de la folie)


George Gordon Byron, donc, était un poète britannique mort il y a presque deux siècles. Déjà. Grande figure du romantisme, considéré comme l’un des plus illustres de l’histoire littéraire anglophone, il a dû s’exiler d’Angleterre (vers la Belgique, la Suisse puis la Grèce, où il finit ses jours) en 1816 pour avoir fricoté d’un peu trop près avec sa demi-sœur, mais aussi parce qu'il était bisexuel, histoire d'aggraver son cas.


Sur le pilier nord des vestiges du temple du dieu grec de la mer, Poséidon, à Sounion (dans le sud de la Grèce), il est exact qu’il a un jour gravé ses initiales… Comme un sauvageon sans respect!




Publication inspirée de l'ouvrage «Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis» que vous pouvez trouver ici! en super-promo!


38 vues
bottom of page