• JMG

Lilith


Coucou les gens!


Petite incursion aux origines de l’Humanité, et même au-delà, pour passer une belle journée…


«Lilith / Tu sais comment ça jouit / Lilith / Les mecs roussis» (dans Cabaret Sainte-Lilith)

«Mercenaires de Lilith contre miliciens d’Ève» (dans Quand la banlieue descendra sur la ville)


Lilith est un personnage assimilé à une démone qui, selon la Kabbale (la loi orale juive, qui complète la Torah, la loi écrite), a été la première femme d’Adam (avant Ève, donc), créée de la même manière que lui (et non à partir d’une de ses côtes). Elle se considérait comme son égale, et non pas son complément.


Et c’est pour ça qu’elle refusa de se soumettre à la volonté d’Adam, jusqu’à finir par le quitter et d’abandonner l’Eden.


Dieu ne goûta guère à la plaisanterie et la punit en condamnant tous ses enfants à mourir à la naissance.


Après avoir épousé le démon Samaël, elle revint dans les jardins d’Eden sous la forme du serpent qui trompera Ève puis incitera Caïn à tuer Abel.


Dans les années 70, Lilith a servi de symbole à certains mouvement féministes.


Accessoirement, Lilith est aussi le nom de la société d’édition et de management d’Hubert-Félix Thiéfaine.


Et puis je m'en voudrais de ne pas citer le très sympathique blog Cabaret Sainte-Lilith dédié à HFT.


Belle journée démoniaque à toutes et à tous!



Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!



69 vues