top of page
  • JMG

Les bacchanales


Coucou les gens!


La déroutante «Prière pour Ba'al Azabab» fait référence, à de nombreuses reprises, dans le refrain, aux «bacchanales».


Mais c’est quoi t’est-ce donc? Il s’agit ni plus ni moins de fêtes orgiaques célébrées du temps des Romains en l’honneur du dieu Bacchus, divinité de la vigne et du vin (Dyonisos chez les Grecs).


On pouvait y observer bon nombre d’abus, aussi bien éthyliques que sexuels. Et quand on sait que «qui abus boira…»


HFT y faisait déjà référence dans le titre d’ouverture de «Défloration 13», «Une ambulance pour Elmo Lewis»:«Silhouette embrumée dans le matin banal d'un idiot naufragé quittant ses bacchanales».

Belle journée à toutes et à tous!


Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!

40 vues
bottom of page