• JMG

Jean-Jacques Servan-Schreiber


Coucou les gens!


Je passe par la Lorraine, aujourd’hui, mais sans mes gros sabots…


«Les Occitans ont Fos-sur-Mer / et les Lorrains Servan-Schreiber» (dans La cancoillotte)


Jean-Jacques Servan-Schreiber (JJSS pour les intimes) est un journaliste et homme politique français (né à Paris en 1924-2006).


Polytechnicien diplômé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il a fait ses premières armes dans le journalisme aux Échos puis au Monde, et finit par créer en 1953 (à 29 ans!), le journal L’Express, dans lequel écriront entre autres Albert Camus, Jean-Paul Sartre, André Malraux ou encore François Mauriac.


Sa carrière politique le mène, presque par hasard, en Lorraine, où il est élu à la surprise générale, en 1970, député de la circonscription de Nancy-Nord. Les parachutages, ça ne date pas d’aujourd’hui… Il y est réélu en 1974 après avoir tenté, entre temps, de conquérir la mairie de… Bordeaux.


Il préside également le Conseil régional de Lorraine de 1976 à 1978.


Il est nommé ministre des Réformes le 27 mai 1974 par le tout nouveau président élu Valery Giscard d’Estaing, mais le Premier ministre de l’époque, Jacques Chirac, le dégage deux semaines plus tard, sanctionnant ses prises de position s’opposant à la reprise des essais nucléaires.


JJSS préside également le Parti radical entre 1971 et 1979, avant d’abandonner totalement la politique.


Il devient alors enseignant et officie à l'Université Carnegie Mellon de Pittsburgh, en Pennsylvanie, jusqu’en 1995, avant de prendre une retraite bien méritée à Neuilly (et pourquoi pas à Nancy? C’est sympa aussi Nancy…).


Bonne journée à toutes et à tous!


Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!

26 vues