• JMG

James Joyce


Coucou les gens!


En ce mercredi de milieu de semaine de milieu de mois (mais pas de fin de moi!), voici un petit voyage littéraire qui nous transporte au début du siècle dernier…


«Baiser gluant de James Joyce sous le rasoir effilé de tes chromes» (dans Fin de partie)


Romancier et poète irlandais (1882-1941), James Augustine Aloysius Joyce avait certainement un talent proportionnel à ses frasques et dérives alcooliques et financières. Ceci contribua grandement à sa notoriété, voire sa légende.


Il a beaucoup bourlingué en Italie, en France et en Suisse où il décède dans un hôpital des suites de la perforation d’un ulcère au duodénum. Il fut ensuite incinéré à Zurich.


Sa vie tourmentée fut également marquée par de nombreux problèmes aux yeux (il fut opéré à de multiples reprises) et par la santé mentale défaillante de sa fille, Lucie.


La référence au «baiser» vient du fait que James Joyce a concentré une partie de son œuvre autour de la thématique du «premier baiser» entre Tristan et Iseult.


À mon tour de tous vous embrasser pour vous souhaiter une belle suite de semaine!


Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!




55 vues