top of page
  • JMG

Iphigénie


Coucou les gens!


Le titre L’homme politique, le roll- mops et la cuve à mazout n'a pas pris trop de rides depuis sa création en 1979 sur l'album Autorisation de délirer.


«T’immoles pour nous Iphigénie / Aux rayons des soupes populaires»


Iphigénie est la fille d’Agamemnon et Clytemnestre. Comme bien d’autres personnages de la mythologie grecque, il lui arrive des tas de trucs pas cool…


Elle est ainsi destinée à être sacrifiée par son père, ni plus ni moins, afin d’apaiser la colère de la déesse Artémis, offensée par Agamemnon, dont la flotte de navires, en route pour mener la guerre de Troie, est empêchée d’avancer par des vents contraires.


Iphigénie accepte ce sacrifice pour le bien de la Grèce, mais au dernier moment, Artémis la remplace par une biche. Tout est bien qui finit presque bien, puisque Clytemnestre se vengera finalement d’Agamemnon, à qui elle ne pardonne pas sa décision de vouloir sacrifier sa fille. Elle le tuera au retour de Troie.


Fin de l’histoire.


À vous d'imaginer ce que nous sommes prêts à sacrifier pour que notre monde à l'arrêt continue à vivre! C'est ma séquence philo métro boulot du jour...


Belle semaine à toutes et à tous!



Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici en super promo!!


62 vues
bottom of page