• JMG

Beria


Coucou les gens!


L’Histoire de l’humanité ne manque pas de monstres sanguinaires. En voilà un qui est dans les premières places du classement…


«C’est la voix de Staline, c’est le rire de Beria» (Karaganda (Camp 99))


Bon, on part du principe que Staline, tout le monde connaît... Mais Beria? Lavrenti de son prénom, c'était un homme d’État soviétique, chef de la police politique (NKVD) puis du Politburo, c'est-à-dire l'organe suprême du régime communiste soviétique.


C’est lui le principal instigateur de la mise en place des goulags où furent déportés des millions de gens dont la grande majorité ne revint jamais.


Lors de la conférence de Yalta, en 1945, qui réunit Américains, Anglais et Russes pour sceller le sort de l'Europe post-guerre, Staline l'avait présenté comme étant l'équivalent de Heinrich Himmler, le père de la Shoah, considéré comme l'un des plus grands criminels de guerre de l'Histoire.


Beria était lui aussi réputé pour son sadisme. On lui doit, entre autres, le massacre de 22.000 Polonais à Katyń en 1940.


Prétendant à la succession de Staline après sa mort en mars 1953 (c'est même lui qui prononça l'éloge funèbre et d'aucuns le soupçonnent de l'avoir assassiné), il est arrêté et exécuté promptement quelques mois plus tard, sans doute victime d'un complot de la part de ceux qui redoutaient sa prise de pouvoir. Les circonstances exactes de sa mort n'ont jamais été éclaircies.


Que cela ne vous empêche pas de passer une joyeuse semaine!


Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!


33 vues