top of page
  • JMG

Beau Brummell


Coucou les gens!


Capitale de l’Islande, Reykjavik fait l’objet d’une belle chanson dans le dernier opus de HFT.

Il y est question, entre autres, d’un certain Brummell.


«Où des spectres obsolètes revisités par Beau Brummell défilent dans un paraître inutile morne et sans visage»


Beau Brummell, de son vrai nom George Bryan Brummell (1778-1840) est considéré comme le premier dandy anglais, l’inventeur d’un certain art de porter le costume pour les hommes.


Protégé du Prince de Galles (futur roi Georges IV) qu’il rencontra lorsqu’il fut incorporé au sein du régiment des Tenth Dragoons, au sortir de ses études.


Ayant hérité de la fortune de son père il mena une vie mondaine et dissolue, jusqu’à connaître la faillite pure et simple. Une déchéance qui le pousse à l’exil vers la France. D’abord à Calais, puis à Caen où il parvient à obtenir la fonction de consul d’Angleterre, qu’il n’occupera que pendant deux ans.


Rattrapé par ses déboires financiers et frappé de syphilis, il sombra lentement dans la folie et mourut dans l’hôpital psychiatrique qui lui servit de résidence les deux dernières années de sa vie.


En 1930, les magasins Printemps créèrent la marque Brummell et 20 ans plus tard, c’est l’ensemble du magasin pour homme de cette enseigne qui prit le nom de Brummell.


Belle journée élégante à toutes et à tous!


56 vues
bottom of page