• JMG

Arkadi Svidrigaïlov


Coucou les gens!


Un petit post littéraire pour aujourd’hui, qui nous emmène bien plus à l’est, dans un pays aujourd’hui banni mais qui fut en son temps un empire aux mille et un trésors…


«Dans mes notes d’un souterrain, je repense à Svidrigaïlov» (Les filles du Sud)


Arkadi Ivanovitch Svidrigaïlov est un personnage du roman «Crime et Châtiment» (1866) écrit par l’écrivain russe Fiodor Dostoïevski (1821-1881).


Il raconte l’histoire d’un homme, Rodion Romanovitch Raskolnikov, qui rejette la morale collective, se considérant comme un être hors du commun.


Voulant éprouver les limites de sa liberté par la pratique du mal et la transgression de l’ordre moral, il va jusqu’à considérer comme légitime de commettre un crime, pour le bien de l’humanité, au nom d’un dessein supérieur.


Svidrigaïlov est un personnage secondaire du roman, qui se suicide après avoir compris qu’il n’obtiendrait jamais les faveurs sentimentales d’une femme dont il fut, par le passé, l’employeur et à qui il avait, en ce temps-là, fait des propositions malhonnêtes.


Mais c’était bien avant le mouvement #MeToo


Belle journée à toutes et à tous!


Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!



155 vues