• JMG

Anachorète, Cénobites


Coucou les gens!


Un petit cours de grec pour ce matin, histoire de bien débuter la semaine!


«Et j’me sens aussi coupable d’être tombé de cénobite en anachorète» (Exercice de simple provocation avec 33 fois le mot coupable)


Anachorète est un terme issu du grec ana («à l’écart») et khoreo («je vais») et qui désigne, à l’origine, un religieux qui se retire dans le désert pour se consacrer à la prière et à la pénitence et, d’une manière générale, tout homme qui se retire du monde pour méditer.


On en trouve aussi une évocation chez Arthur Rimbaud (étonnant, non???): «Si Dieu m’accordait le calme céleste, aérien, la prière, — comme les anciens saints. — Les saints! des forts! les anachorètes, des artistes comme il n’en faut plus!» (dans Mauvais sang, extrait d’Une saison en enfer).


Par opposition, cénobite, qui vient du grec koinos («en commun») et bios («vie»), désigne une personne menant une vie monastique en communauté.


Chacun son truc.


Seul(e)s, à deux ou à plus, je vous souhaite un très beau début de semaine!




Publication inspirée de l'ouvrage "Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis", que vous pouvez trouver ici!!

1 vue