• JMG

35 ans au service de l'innovation


Luxinnovation a célébré son 35e anniversaire le 14 novembre 2019 à l'Athénée de Luxembourg en présence de Son Altesse Royale le Grand-Duc et devant un parterre de 500 invités.


Ce fut également l'occasion de revenir sur trois décennies et demie d'innovation au Luxembourg.


Les gènes de Luxinnovation remontent au programme de gouvernement de Pierre Werner après les élections législatives de juin 1979. Le gouvernement exprimait clairement sa volonté de contribuer «à l'effort d'innovation des entreprises, notamment par la mise en œuvre d'instruments appropriés pour encourager la recherche, l'utilisation de nouvelles technologies et l'adoption d'innovations dans les secteurs de la production et des services. »


En particulier, le souhait d'information, de sensibilisation et d'assistance à la R&D et à l'innovation a été souligné : les entreprises et les organismes de recherche ont exprimé le besoin d'un interlocuteur privilégié qui puisse les renseigner sur les aides et services existants dans le domaine de l'innovation, et les aider à élaborer leurs projets nationaux et européens.


Ainsi, le 1er juin 1984, une « Agence pour la promotion de l'innovation » a été créée au sein du ministère de l'Économie et des Petites et Moyennes Entreprises, avec un budget de 2,468 millions de francs luxembourgeois (un peu plus de 60 000 euros) pour sa première (demi-) année de fonctionnement.


Le même jour, l'agence, qui était alors représentée par Paul Helminger, secrétaire d'État à l'Économie et aux Petites et Moyennes Entreprises, a signé une convention avec la Chambre de Commerce du Luxembourg et la Fédération des Industriels Luxembourgeois, créant « un service commun de promotion de l'innovation, ci-après dénommé LUX-INNOVATION ».


Point d'entrée pour l'innovation et la recherche

Le premier comité de gestion se réunit le 4 octobre 1984, avec Georges Schmit et Patrick Nickels (pour le ministère de l'Économie), Romain Beffort et Nicolas Soisson (pour la Fédération des Industriels) et Jean-Paul Schmit et Étienne Reuter (pour la Chambre de Commerce).


Les toutes premières entreprises soutenues sont Solucom (transport d'énergie thermique), Ets R. Stoll (gestion informatique intégrée) et Jean Dechmann (installations de récupération de matières premières en béton non utilisées et de fabrication de béton armé).


Depuis sa création, Luxinnovation s'est donné pour mission d'être le premier «point d'entrée de l'innovation et de la recherche» au Luxembourg. Sa vocation était d'encourager la participation des entrepreneurs et des chercheurs aux programmes de R&D nationaux et transnationaux.


Au fil des années, la demande pour les services de Luxinnovation s'est fortement accrue et deux autres organismes ont rejoint le partenariat de l'agence : le Ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (alors responsable de la politique de recherche dans le secteur public, entre-temps repris par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche) en 1992, puis la Chambre des Métiers en 1998.


En 1998, afin de donner à Luxinnovation une forme juridique propre et de consolider ses activités, ses membres fondateurs lui ont accordé le statut de Groupement d'intérêt économique (GIE) le 1er novembre.


Sensibilisation et soutien

En 2001, Luxinnovation s'est vu confier la réalisation de plusieurs programmes et projets nationaux d'envergure: la création du Portail luxembourgeois de l'innovation et de la recherche, le lancement de la «Cluster Initiative» et la création d'un Observatoire de l'innovation.


Ces programmes lui ont permis de développer ses compétences internes et de créer une plus grande force d'action. Entre 2001 et 2008, l'effectif de Luxinnovation est passé de 8 à 28 personnes.


L'année 2009 a marqué une étape importante dans le paysage économique, avec l'adoption de la loi du 5 juin relative à la promotion de la recherche, du développement et de l'innovation, introduisant neuf nouveaux régimes d'aides publiques. Luxinnovation s'est vu confier la sensibilisation et la promotion de cette loi. L'agence a continué à se développer et a vu son personnel passer de 28 à 40 personnes entre 2008 et 2013.


Au début de l'année 2015, c'est le grand déménagement : Luxinnovation a quitté le bâtiment de la Chambre de Commerce à Luxembourg-Kirchberg pour s'installer dans la toute nouvelle Maison de l'Innovation au cœur de la Cité des Sciences, de la Recherche et de l'Innovation à Esch-Belval.


Une portée internationale

En 2016, Luxinnovation s'est encore développée puisqu'elle s'est vu confier les activités de promotion économique internationale liées à la marque «Luxembourg Trade & Invest» qui étaient auparavant assurées par l'agence de promotion Luxembourg for Business.


Un an plus tard, la loi du 17 mai 2017 renouvelant les régimes d'aides à la recherche, au développement et à l'innovation a complété et enrichi le dispositif datant de 2009. La nouvelle loi a encore renforcé la mission de Luxinnovation d'accompagner les entreprises dans l'identification des mécanismes les plus adaptés pour la mise en œuvre et le cofinancement de leurs initiatives d'innovation. La croissance s'est poursuivie et le personnel de l'agence dépasse désormais les 70 personnes.


Très présente au niveau national, Luxinnovation joue également depuis sa création un rôle dans l'accès aux différents programmes de financement européens. L'agence est le point de contact national pour les différents programmes cadres pluriannuels de la Commission européenne. Un rôle dans lequel elle est très active. Pour preuve: en 2018, le Luxembourg était le pays ayant le taux de réussite le plus élevé de l'UE pour les propositions de projets dans le cadre du programme-cadre Horizon 2020.


La création du Luxembourg Digital Innovation Hub en septembre 2019 est la dernière étape majeure pour l'agence nationale, dont l'histoire depuis 35 ans illustre la dynamique d'innovation d'une économie qui, en 2018, a été classée parmi les champions européens de l'innovation.


Luxinnovation en 10 dates


1er juin 1984 - Création de Luxinnovation

1992 - Le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle devient partenaire de Luxinnovation. Son mandat a depuis été repris par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

1998 - La Chambre des Métiers rejoint le partenariat

1998 - Luxinnovation devient un groupement d'intérêt économique (GIE)

2003 - Lancement de la «Cluster Initiative»

2009 - Les missions de Luxinnovation sont formalisées dans le cadre d'une nouvelle loi sur la promotion de la R&D et de l'innovation.

2015 - Luxinnovation déménage vers la Cité des Sciences, de la Recherche et de l'Innovation à Esch-Belval

2016 - Absorption et transfert des activités de promotion économique internationale de Luxembourg for Business à Luxinnovation

2018 - Pour la première fois, une femme, Sasha Baillie, prend la tête de Luxinnovation.

2019 - Lancement du Luxembourg Digital Innovation Hub


(article publié dans le rapport annuel 2019 de Luxinnovation)

4 vues