• JMG

Éphémères


On aimerait éviter un fiasco vide de sens à l’heure où l’on se fie à ce Covid des sens.


«Dieu est peut-être éternel, mais pas autant que la connerie humaine», disait Pierre Desproges.


Il serait fastidieux de lister toutes les absurdités/inepties/bêtises (ne rayez aucune mention inutile et ajoutez celles qui vous semblent encore plus pertinentes) dont nous avons été abreuvés tout au long de l’année défunte. Gavés comme des oies, mais à en perdre la foi.


Beaucoup pensaient que 2020 avait atteint les profondeurs, mais finalement, on se rend compte qu’il est toujours possible de creuser encore davantage.


Qui sait si en 2022 de nouveaux gisements de pétrole ou de gaz naturel ne seront pas trouvés au-delà de toutes les limites atteintes par l’Homme jusqu’alors?


Le réchauffement climatique élève le niveau de la mer. Les décisions des grands de ce monde élèvent le niveau de l’amer. Et l’intelligence collective semble passer sous la ligne de flottaison. Comme si le monde coulait doucement, mais sûrement, en silence. Comme la fable de la grenouille, mais à grande échelle.


Servons-nous plutôt de cette échelle pour élever nos consciences et, barreau après barreau, retrouver ce qui semble s’être perdu au fil des ans: la sagesse et l’humilité. Ne pas en vouloir toujours plus, savoir se contenter du présent et se rappeler que, du plus puissant des multimillionnaires au plus miséreux des sans-abris, nous sommes tous de passage. Éphémères.


Et comme le rappelait Jean-Jacques Rousseau (qui n’a pas inventé le code de la route, comme le pensent certains…): «Hommes soyez humains, c'est votre premier devoir».


Meilleurs vœux à toutes et à tous!

42 vues