• JMG

L'assassin était resque parfait...


Retour de lectures estivales (suite, et pas encore fin)…


Voilà une histoire qui, à l’origine, était destiné à être une pièce de théâtre et qui, confinement oblige, a été réécrit pour devenir un roman (avant de redevenir une pièce de théâtre pour 2023 si j’ai bien tout compris…)


Dans une petite auberge montagnarde, perdue au milieu de nulle part, en pleine tempête de neige, les routes de huit personnes se croisent, a priori par le plus grand des hasards… mais si c’était le cas, il n’y aurait pas d’histoire!


Parmi tous ces protagonistes, probablement, un tueur en série qui encastre dans la gorge tranchée de ses victimes un boitier de CD de bande originale de film dont la musique passe en boucle sur les lieux du crime!


Cela donne un huis-clos à la Agatha Christie, plein d’humour et de références cinématographiques… Et une double fin inattendue comme je les aime!


L’auteur, Patrice Ancel, est directeur artistique d’un théâtre en Lorraine et est déjà l’auteur de plusieurs pièces de théâtre. C’est son premier roman et c’est une réussite!

0 vue